Qui aurait pensé…

Je travaille dans ce domaine depuis plus de 15 ans. J’ai été un assistant, un courtier, un dirigeant et un exécutif. Ils disent que si vous voulez vraiment connaître votre domaine à fond, travaillez dans toutes les facettes de celui-ci. Étant le fils unique d’une mère qui est une courtière réussie et très respectée dans les marchés de luxe de Montréal, et un père qui a toujours cru en l’immobilier en investissant dans des propriétés à l’intérieur et à l’extérieur du pays, on pourrait dire que mon destin était déterminé à la naissance.

Je me souviens que lorsque j’étais plus jeune, j’allais au bureau de ma mère et je passais du temps avec elle et les autres courtiers. À l’époque, il n’y avait pas de MLS formel, pas de médias sociaux, pas de technologie à proprement parler. Les courtiers ont dû travailler ensemble pour que les accords se concrétisent. Les relations qu’ils entretenaient, à la fois avec les clients et les collègues, importaient réellement. Vous saviez qui étaient les courtiers les plus performants car ils étaient toujours épuisés, prenant continuellement le temps d’être face à face avec leurs clients. En vérité, c’était une période glorieuse.

Entre la technologie. Entre l’Internet. Entre les médias sociaux. Entre l’ère de la culture d’entreprise dans l’immobilier.

La culture d’entreprise dans le domaine de l’immobilier est un goût acquis. Cette idée d’avoir une approche formelle, sèche et impersonnelle de la gestion d’une entreprise qui était autrefois basée sur des relations personnelles, l’intelligence émotionnelle et la confiance n’a jamais été calculée avec moi. Avant de lancer Berkshire Hathaway HomeServices Québec, je me souviens avoir participé à des réunions où à chaque fois… et je veux dire à chaque fois… quelqu’un au sein de l’entreprise était mentionné, sans faute, vous avez entendu son titre, son prénom et son nom de famille. Peu importe que leur nom soit mentionné cinq ou six fois au cours de la réunion, il était toujours dans le même ordre. Tout ce que je n’arrêtais pas de penser était soit que vous étiez secrètement amoureux de cette personne que vous la mettez sur un piédestal, ou soit vous pensez que je ne suis pas assez intelligent pour avoir enregistré qui elle est la première fois que vous l’avez dit. Le pire, c’était quand la personne en question félicitée du ciel pour son titre était quelqu’un que vous connaissez réellement, et la personne qui vous parlait le savait!

La culture de votre entreprise est l’un de ses attributs les plus importants. Le talent que vous attirez au sein de l’organisation est le reflet de cette culture, qui à son tour indique au public ce que vous représentez. Cela peut littéralement faire ou défaire votre entreprise, en particulier lorsque, au cœur de cette entreprise, vous offrez un service.

Le « leader » est à la tête de toute culture. Le leadership donne le ton de la façon dont les choses se passeront au sein d’une maison de courtage, et il y a une ligne très fine entre un leader et un «patron». Il me faudrait des centaines de pages pour donner mon point de vue exact sur la différence entre les deux, mais je vais le résumer en une phrase. Un patron regarde les résultats à court terme, tandis qu’un leader travaille avec son équipe pour assurer à la fois la pérennité de l’entreprise et le succès de tous ceux qui en font partie.

Voici un exemple parfait.

La plupart des maisons de courtage ont tendance à accorder un traitement préférentiel aux courtiers de l’entreprise qui gagnent plus que les autres, le plus souvent parce que le «patron» veut gagner son quota et ne veut pas contrarier ceux qui rapportent de l’argent, même si cela signifie que les autres courtiers se sentent moins valorisés. C’est le moyen idéal pour créer un énorme fossé au sein de votre organisation. Chez Berkshire Hathaway HomeServices Québec, combien vous gagnez est le reflet de votre travail acharné, mais vos gains ne feront pas en sorte que vous soyez traité différemment des autres. Nous n’avons pas de place pour les ego et nous n’en voulons pas non plus. Tout le monde est soigneusement sélectionné pour faire partie de notre famille. Que vous gagniez 100 000 $ ou plus d’un million, tout le monde est tout aussi spécial et surtout… valorisé! Nous travaillons tous vers un objectif commun et cette unité ne peut être divisée.

Il y a donc un an, un cher ami m’a demandé «Alors qu’est-ce que tu veux?».

Je voulais une entreprise où les gens qui en font partie se sentent valorisés et ne se sentent pas «chanceux» parce qu’ils en font partie. Je voulais une entreprise où la hiérarchie était simplement une nécessité opérationnelle et non plus lourde ou motivée par l’ego, où les ordres viennent d’en haut et doivent être respectés par tous. Je voulais une entreprise où la marque et les courtiers travaillent en partenariat pour réussir, et non où l’une est plus précieuse que l’autre. Je voulais une entreprise qui ne se concentre pas sur le volume de courtiers, mais où le succès repose sur des professionnels choisis de manière sélective dans les principaux marchés de la province. Mais plus important encore, je voulais une entreprise où les gens sont vraiment heureux et veulent que chacun en son sein réussisse et soit heureux de contribuer au succès de chacun.

Et devinez quoi… j’ai eu ce que je voulais.

Comment l’ai-je eu? Simple… je me suis associé à des personnes qui partagent les mêmes valeurs; honnêteté, intégrité, professionnalisme et attention. En tant qu’équipe, ce que nous avons accompli en douze mois pendant ce que beaucoup appelleraient des «temps incertains» en raison d’une pandémie mondiale, est tout simplement incroyable. Et croyez-moi, nous n’avons pas fini.

En terminant, je n’ai qu’un mot à dire, MERCI. Merci d’avoir cru en ma vision de la façon dont une maison de courtage devrait être gérée. Merci de faire confiance à notre équipe pour la vente et l’achat de maisons. Merci pour votre soutien continu et enfin, merci de continuer à être avec nous alors que nous grandissons dans les années à venir!

 

Sacha Brosseau

Fondateur et Président-directeur général

Compare listings

Comparer
+
+
+